Retour à la page d'accueil
   Mis à jour le 01/08/21 - 88 784 visiteurs depuis le 12/03/10
Agenda - Adhésion - Tarifs - Commande - Flux RSS Flux RSS    
   
L'association
Agenda
Présentation
Assemblée générale 2019
Scaldobrésia 2012
Scaldobrésia 2015
Scaldobrésia 2018
Retraite et bénévolat
Zone d'action
Adhésion
Conseil d'administration
Membres fondateurs
Membres donateurs
 
Actualités
Chargement des actualités...
 

Présentation du G.G.A.C.

 

Association sans but lucratif régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Fondée en 1969 et déclarée à la sous-préfecture de Cambrai le 5 septembre 1983 (enregistrement sous le numéro 3573 ; parution au Journal Officiel de la République Française du 14 septembre 1983).

Membre fondateur de l'Union Régionale des Associations Généalogiques du Nord - Pas-de-Calais (U.R.A.G. 59/62).

L'association étend son action généalogique sur la province du Cambrésis - le "Cambrésis historique" - en incluant quelques enclaves artésiennes, hennuyères1 et picardes ; la province est ici prise dans sa plus vaste étendue telle qu'elle aurait été si jamais, au cours des siècles, son territoire n'avait été amputé2 et ce jusqu'à la création par la Révolution française des départements et des communes3. Le comté de Cambrésis est donc depuis 1791 partagé entre les départements de l'Aisne, du Nord et du Pas-de-Calais (zone géographique d'action).

L'association s'est fixée pour but de réunir, en un seul lieu, tout ce qui reste dans les centres d'archives de "l'état civil" des Cambrésiens et de mettre à disposition, lors de ses permanences, ces archives (antérieures à 1945 pour certaines) sous forme de photocopies, de microfiches, de microfilms, de manuscrits ou de saisies informatiques.

L'association dispose actuellement de plus de trois millions d'actes paroissiaux et d'état civil, de plus de deux mille contrats de mariage numérisés et d'un million de pages numérisées de plusieurs villages.

Avec le "fonds Roland", du nom d'un membre éminent ayant légué ses archives à l'association, elle possède sur fiches le détail d'une grande partie des contrats de mariage du tabellion de Cambrai.

Notes :
1 Beaurain, Bermerain, Capelle, Escarmain, Haussy, Romeries, Saint-Martin-sur-Écaillon, Saint-Python, Solesmes, Sommaing, Vendegies-sur-Écaillon et Vertain, communes de l'arrondissement de Cambrai et du canton de Solesmes, qui n'étaient pas des enclaves et n'ont jamais appartenu au Cambrésis, mais au Hainaut, sont étudiées par l'A.G.F.H. de Valenciennes.
2 Nous avons décidé toutefois de ne pas inclure le village de Blaregnies (Quévy, province de Hainaut, Belgique) qui, bien qu'étant une des 12 pairies du comté de Cambrésis, n'appartenait plus depuis 1288 à la province.
3 Constitution du 3 septembre 1791 - Titre II, articles 1er et 8e.

 

Retour en haut de la page

Page mise à jour le 24/07/2021 à 13h52

Nous écrire - Mentions légales - Plan du site - Administration