Retour à la page d'accueil
   Mis à jour le 09/05/20 - 81 037 visiteurs depuis le 12/03/10
Agenda - Adhésion - Commande - Flux RSS Flux RSS    
   
Divers
Archives en ligne
Armorial
Pairies du Cambrésis
Paroisses de Cambrai
Carte de CASSINI
Revue des revues
Liens utiles
 
Actualités
Chargement des actualités...
 

Les paroisses de Cambrai avant et pendant la Révolution

 

 


Plan de Cambrai en 1710 (survolez le plan avec votre souris pour voir les détails)

En 1789, Cambrai était divisé en 12 paroisses, savoir : Saint-Aubert (église abbatiale), Sainte-Croix (église collégiale), Sainte-Élisabeth (église), Saint-Gengulphe (chapelle), Saint-Georges (église), Saint-Géry (église première collégiale), Saint-Louis-de-la-Citadelle (église), Sainte-Marie-Magdeleine (alias la Magdeleine, église), Saint-Martin (église), Saint-Nicolas (église), Saint-Sauveur (alias Cantimpré, église abbatiale) et Saint-Vaast (église).

En 1791, on réduisit à trois le nombre de ses paroisses constitutionnelles. Celles-ci furent Notre-Dame, Saint-Géry et Saint-Sépulchre. Plusieurs établissements religieux tinrent des registres pendant la période révolutionnaire : Notre-Dame (alias la Métropole, église métropolitaine), Saint-Jacques-au-Bois (maison et hôpital), Saint-Jean (maison et hôpital), Saint-Julien (maison et hôpital) et Saint-Louis-de-la-Citadelle (olim Saint-Jacques, église). Durant cette période, l'ancien couvent des bénédictines anglaises servit d'établissement carcéral sous l'appelation de "prison des Anglaises" et les noms des personnes guillotinées furent inscrits dans un registre prévu à cet effet.

 

Retour en haut de la page

Page mise à jour le 11/04/2010 à 11h53

Nous écrire - Mentions légales - Plan du site - Administration